piqure de puce

Que faire en cas de piqûre de puce ?

Que faire en cas de piqûre de puce ?

Qui n’a pas déjà victime d’une piqure de puce ? Certains ravageurs vivent du sang des humains et des autres êtres vivants, d’autres consomment des cellules de la peau, et d’autres encore ne dérangent les humains que lorsqu’ils sont eux-mêmes dérangés.

La Piqure de puce : urticante et agaçante

La piqure de puce est une des piqures les plus détestées par l’homme. Elles se trouvent partout : dans la nature, dans votre jardin et même sous votre lit. Les variétés de puces sont nombreuses comme les types de piqûres.

Il existe des différences entre espèces de puces les plus courantes et les puces de lit qu’il convient d’identifier les symptômes de leurs vilaines piqûres mais également de connaitre le procédé de traitement si vous avez la « malchance » de vous faire piquer.

Une piqure de puce est-elle différente des autres piqures d’insectes ?

La piqure de puce est une des piqures les plus courantes après la piqûre de guêpe, la piqûre de tique ou encore la piqûre de taon, il n’y a 10 000 façons de traiter une piqûre d’insectes, quelque soit la variété d’insectes, pour la plupart des cas. La méthode reste assez universelle. Tandis que la plupart des piqûres de puces ne provoquent qu’une démangeaison mineure, certaines sont douloureuses, et d’autres plus mortelles mais dans de très rare cas.

On est jamais trop prudent avec une piqure d’insecte

Il est plus facile de traiter les piqûres d’insectes lorsque l’on sait identifier soi-même l’apparence d’une piqure de la simple urticaire. Il n’est pas besoin d’être un expert en anatomie pour identifier l’apparence d’une piqure de puce, mais la connaissance des parasites et des insectes qui vivent dans votre environnement est une donnée essentielle pour prévenir des risques de complications suite à une morsure ou à une piqure de quelque insecte qui soit.

Alors que certaines piqûres d’insectes provoquent des maladies et des infections virales, le plus grand risque dans de nombreux cas est une infection secondaire de gratter la zone touchée. Il est très important de savoir reconnaitre une piqure de puce si vous vivez ou êtes dans un environnement riche en insectes, dans ce cas il est conseiller d’en apprendre davantage sur les morsures et les piqûres les plus courantes et la manière la plus saine d’y remédier.

Comment identifier une piqure de puce ?

Une piqure de puce se manifeste rapidement. Une piqûre de puce en cache souvent une autre ! Généralement regroupées en plusieurs piqûres, elles sont donc facilement identifiables.

Caractérisées par des gonflements de peaux avec des taches rouges, les éruptions cutanées deviennent blanches lorsqu’elles sont pressées et se développent souvent ou s’étalent avec le temps. Elles peuvent éventuellement provoquer des saignements. Les puces ont tendance à cibler les jambes, les chevilles, les aisselles, les coudes et la zone derrière les genoux.

Ces insectes brun rougeâtre mesurent environ 2,5 millimètres de longueur et sautent sur de longues distances. Ils sucent le sang de leur hôte pour se nourrir. Dans de rares cas, les Etats-Unis ont par le passé vu des cas de peste ressurgir par la propagation des puces aux humains, aux rongeurs et aux animaux domestiques. Cependant, les puces sont dans la plupart des cas largement inoffensives.

Les premiers symptômes :

  • Multiples éruptions cutanées
  • Boursouflures rougeâtres
  • Saignement possible

Les piqures de puces demandent-elles un traitement particulier ?

Les piqures de puces ne font l’objet de traitement spécifique. Le premier réflexe à adopter est d’appliquer des crèmes spéciales pour les piqures d’insecte vous en avez dans votre pharmacie personnelle. Les piqûres de puces peuvent être facilement traitées avec des crèmes d’hydrocortisone en vente libre ou des antihistaminiques. Gratter l’éruption peut conduire à une infection de la peau, il est donc important de traiter les démangeaisons.

A défaut, consultez immédiatement un médecin si la plaie commence à excréter du pus quelques personnes ont des réactions allergiques lorsque les puces les mordent. Une piqûre de puce peut-être l’indice d’une présence massive de puce dans votre logis. Il est donc conseiller de passer votre aspirateur si possible pendant plusieurs jours au cas où une invasion de puces serait en cours dans votre appartement ou votre maison.

Vous pouvez également utiliser des insecticides mais en veillant à ce que sa nocivité soit nulle, nous conseillons par ailleurs des insecticides biologiques approuvé par un vétérinaire, et tenez éloigné vos animaux, le temps que la pulvérisation s’évacue.

Elles viennent vous mordent jusqu’à votre lit !

Lorsque les puces de lit mordent – souvent plusieurs fois – il est fréquent de ne pas remarquer la zone pendant quelques jours. Leur salive a des propriétés anesthésiques qui favorisent le flux sanguin sur le site de la piqûre.

Avec un gonflement ou une éruption rouge, il est fréquent de trouver des marques rouges démangeaisons qui peuvent être petites, plates ou gonflées. Vous pouvez également voir une ligne serrée de petites marques rouges, en forme de graines de pomme, et sous un millimètre, ces puces ne se trouvent pas seulement dans le lit.

Elles vivent le plus souvent dans de vieux meubles, des débarras ou dans des zones désordonnées, mais elles peuvent également être conduites dans des environnements plus propres par l’intermédiaire des bagages, des boîtes et des animaux de compagnie.

Les puces de lit se nourrissent principalement du sang des humains tous les cinq à dix jours. Néanmoins, elles ne sont pas porteuses de maladies et, pour la plupart des gens, le plus grand risque est l’infection par grattage, moment propice pour que de nombreuses bactéries pénètrent sur la plaie. Certaines personnes éprouvent une réaction allergique légère ou grave sous un à trois jours au contact de la salive des puces de lit. L’effet de la réaction allergique peut-être retardée, ce qui rend la piqure d’autant plus pernicieuse et difficile à identifier.

Si une piqûre de puce présente des complications, consultez votre médecin. Sinon, soulager les démangeaisons avec des crèmes à base de cortisone et des antihistaminiques qui sont dans la majorité des cas, des remèdes d’une remarquable efficacité ^^

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des