assurance automobile

Comment se calcule le coût d’une assurance automobile ?

L’assurance auto est une des plus compliquées à calculer : pour avoir une visibilité claire sur son montant, de nombreux paramètres doivent être pris en considération. Les deux axes majeurs sur lesquels se calcule un devis d’assurance auto sont bien sûr votre profil de conducteur, mais aussi votre type de véhicule.

Pour avoir une bonne visibilité sur le montant de votre assurance automobile, le devis personnalisé peut être une solution idéale.

Votre véhicule, premier concerné

Si, comme nous allons le voir, votre profil de conducteur est un élément très important dans votre calcul de l’assurance automobile, c’est avant tout votre véhicule qui va être pris en compte pour calculer le montant de votre prime d’assurance auto.

Pour établir un devis au réel, voici les éléments qui vous seront systématiquement demandés :

  • Le modèle et la marque de votre voiture
  • La série de votre véhicule
  • La puissance fiscale : cette nouvelle mesure normalisée pour tous les pays européens, qui existe depuis 1998, prend en compte les émissions de CO2. Ces émissions se calculent en gramme par kilomètre. Suite à l’arrivée de nombreux véhicules hybrides et électriques, le cheval fiscal se calcule en kilowatts. Le tarif du cheval fiscal est variable d’un département à l’autre. Le cheval fiscal influe fortement sur le montant de l’assurance automobile car il représente un indice important sur la puissance du véhicule ; or, plus un véhicule est puissant, plus les risques d’accident sont conséquents, et plus les réparations sont onéreuses.
  • La valeur d’achat de votre véhicule et son âge. Sachez qu’il peut être intéressant de souscrire à une garantie « valeur à neuf » pour votre assurance automobile, notamment pour les véhicules dont la valeur d’achat se dégrade rapidement. Le principe de cette garantie est simple ; en cas d’accident, votre véhicule est remplacé par une voiture neuve de même valeur que votre véhicule, ou par un remboursement de votre voiture à sa valeur d’achat. Sans cette garantie, votre assureur vous remboursera votre véhicule en se basant sur sa valeur à la date du sinistre, en s’appuyant sur la validation d’un expert qui basera en général son diagnostique sur une côte à l’argus de votre véhicule.
  • Vous devrez également indiquer si vous avez acheté votre véhicule d’occasion ou s’il s’agit d’une location longue durée (leasing). Attention : si vous faites le choix du leasing, certaines sociétés de location intègrent le coût de l’assurance auto au prix de la location mais ce n’est pas systématiquement le cas. Nous vous invitons à vous renseigner attentivement sur les clauses de location avant de vous engager ; souvent, il est beaucoup plus avantageux de faire appel vous-même à un assureur plutôt que de déléguer cette tache à la société de location longue durée, qui prendra une marge substantielle.
  • Votre motorisation : essence ou diesel ? Les voitures diesel roulent plus que les voitures à essence et sont donc un peu plus chères à assurer.

Votre profil conducteur

Lorsque vous établirez un devis, plusieurs questions vous seront posées pour pouvoir vous proposer un tarif adapté à votre profil de conducteur.

assurance automobile

En effet, grâce à des systèmes de statistiques, les assureurs sont en mesure de déterminer vos risques de sinistres en fonction de certains paramètres précis.

Ainsi, quand vous établirez un devis d’assurance automobile, vous devrez indiquer

  • Votre âge : les jeunes conducteurs sont plus susceptibles de subir des risques (alcoolémie plus élevée, conscience moins grande des risques encourus, conduite de nuit plus fréquente) ; aussi, même si les jeunes gens paient une prime plus élevée que les adhérents plus âgés, les assureurs ne tirent pas profit de la situation car ils doivent faire face à un nombre de sinistres considérablement supérieur chez cette classe d’âge.
  • Votre sexe : statistiquement, les hommes sont plus souvent responsables d’accidents que les femmes. En 2014, en France, les hommes ont provoqué 2500 accidents de la route mortels, contre 600 seulement pour les femmes
  • Votre lieu de résidence
  • Votre situation familiale : une personne chargée de famille prendra moins de risque, une personne récemment divorcée sera statistiquement plus susceptible de provoquer un accident de la route.
  • Votre situation professionnelle : une personne au chômage devra payer des primes d’assurance légèrement plus élevées qu’un actif. En effet, il semblerait, toujours les statistiques, que la précarité de la situation influe sur l’attention qu’on porte sur soi-même et sur son environnement, et donc soit susceptible d’augmenter la conduite à risque.

Les différentes formules d’assurance automobile

Vous avez le choix entre deux formules basiques : l’assurance tiers et l’assurance tous risques. Certains assureurs comme la Maaf rajoutent à ces deux formules des formules intermédiaires (assurance tiers éco, assurance tous risques éco).

  • L’assurance tiers est l’assurance automobile à laquelle vous devez impérativement souscrire. Elle couvre les dommages que vous pourriez occasionner à des tiers et lui permet d’être remboursé en temps et en heure. Attention, si vous n’êtes pas en mesure de présenter un justificatif de cette assurance, vous êtes passible de peines lourdes (amende, prison).
  • L’assurance tous risques est une formule plus complète qui vous permet d’être couvert en cas de dommage provoqués par vous ou par un tiers.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de