devenir-formateur

Devenir formateur : pourquoi et comment ?

La formation professionnelle est un secteur en plein développement. Les raisons pour devenir formateur peuvent être motivées par certaine nécessité du moment, lorsqu’il s’agit de faire face à certaines évolutions du monde du travail, mais elles peuvent également être motivées par un réel souci d’épanouissement personnel.

Les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le domaine de la formation professionnelle. Après plusieurs années de carrière, beaucoup désirent transmettre connaissances et savoir-faire, années durant lesquelles vous avez appris à maîtriser tous les aspects d’un métier ?

Découvrez donc en quoi la profession de formateur peut vous aider à vous épanouir, tout en bénéficiant aux chercheurs d’emploi et actifs en reconversion.

Le métier de formateur

En tant que formateur, vous allez recevoir la responsabilité de créer des programmes et parcours d’enseignement de façon à permettre à un prospect d’acquérir un savoir-faire complet.

Il existe plusieurs statuts de formateur :

  • formateur indépendant,
  • formateur en organisme,
  • formateur au sein d’une entreprise.

Vous pouvez, selon vos préférences, devenir formateur à temps plein ou de manière occasionnelle, en complément d’une autre activité.

Quels prérequis pour devenir formateur ?

Tous les domaines professionnels sont ouverts à la formation. Quel que soit votre parcours de carrière, vous pourrez enseigner à de futurs professionnels.

devenir-formateur

Le prérequis indispensable pour créer et assurer des formations, est que vous devez avoir une maîtrise parfaite du métier ou de la spécialité que vous souhaitez enseigner.

Et oui : vous ne pourrez pas devenir formateur en Anglais des Affaires si vous ne parlez pas Anglais !

 

Les qualités d’un bon formateur

Disposer de connaissances ne suffit pas à enseigner efficacement à votre audience. Votre façon de communiquer vos savoirs sera déterminante, à la fois pour la réussite de vos élèves, et à la fois pour votre réputation de professeur.

La pédagogie

La pédagogie est l’art de savoir expliquer, de façon claire, progressive et intelligible les différents chapitres de votre formation. La pédagogie englobe la façon dont vous communiquer de façon orale et non-orale : les supports, les fiches de révision, les présentations Power Point et livrets d’information que vous allez créer sont autant d’outils que vous devez apprendre à maîtriser.

L’animation de votre formation est également déterminante pour maintenir votre auditoire à l’écoute de votre enseignement ; des ateliers, des exercices collaboratifs, voire des jeux peuvent permettre de rendre votre contenu plus ludique et plus facilement assimilable par vos étudiants.

L’organisation du formateur

L’organisation sera votre meilleure alliée, afin de créer et d’assurer une formation. Organisez vos chapitres de façon progressive, rassemblez toutes les sources dont vous aurez besoin, sachez gérer votre calendrier d’enseignement, etc. La dimension administrative de votre formation doit être en règle et à jour.

Un sens du partage

Le contact social est primordial pour réussir en tant que formateur. Le sens du contact vous permettra de créer un lien avec vos élèves, assurant ainsi une ambiance agréable et propice à l’échange durant vos cours. Montrer que vous êtes à l’écoute des projets professionnels de chacun va encourager les participants à vous demander des conseils bénéfiques à leur réussite.

devenir-formateur

Les outils du formateur

Le formateur se doit de présenter à ses élèves un certains nombres de supports aidant à la bonne compréhension de la formation, du métier, et de la spécificité du métier.

Vous allez devoir travailler sur plusieurs types de supports :

  • Créer des supports de présentations Power Point, pdf, imprimés,
  • rédiger un guide du candidat à remettre sous format papier ou dématérialisé à tous les participants, etc.
  • Outils de partage collaboratifs, Mooc, etc.

Un bon formateur se doit de mettre à disposition de ses élèves des outils qui les accompagneront tout au long de leur parcours professionnel, et ne pas louper la digitalisation progressive de l’environnement des TPE, PME et grands groupes.

Quelles études et diplômes pour devenir formateur ?

Lorsque vous avez cerné le domaine d’activité ou la spécialité que vous souhaitez enseigner, il faudra acquérir les bases du métier ainsi que les validations administratives pour exercer.

Une licence ou un master en sciences de l’éducation vous permet de devenir formateur, animateur socio-culturel, ou encore conseiller d’éducation.

Les formations certifiantes de l’AFPA ou du CNAM vous permettre d’acquérir la maîtrise des outils pédagogiques et la compréhension administrative du métier de formateur, en quelques mois.

La certification en VAE est un dispositif qui permet de faire reconnaître officiellement une compétence ou un savoir-faire que vous exercez déjà, sans diplôme ou certification.

Ainsi, si vous dispensez déjà des séances de formation au sein de votre entreprise, sans aucune licence ou certification, vous pourrez faire reconnaître vos compétences de formateur en passant une VAE.

Faire financer sa formation

Les parcours pour devenir formateur sont éligibles au Compte Personnel de Formation, qui vous permet de disposer d’heures de formations qui vous reviennent de droit : vous les avez financés à travers les charges sociales de vos salaires. Certaines formations peuvent être financées par votre région ou par votre agence Pôle Emploi.

La formation est un secteur d’activité qui a de beaux jours devant lui. Les reconversions et le désir croissant des Français d’apprendre et de se développer forment une demande grandissante, à laquelle vous pouvez répondre en validant vos savoirs.

N’ayez pas peur de prendre la parole en public : votre passion parlera pour vous !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de