rooibos

Rooibos : un thé sans théine mais bourré d’antioxydants

Rooibos : un thé sans théine mais bourré d’antioxydants

Le Rooibos est aujourd’hui connu à travers le monde pour ses nombreux bienfaits sur le bien-être et la santé. Connu en Europe sous le nom de thé rouge en raison de la couleur rouge orangé de son infusion.

Le Rooibos n’est pas du thé !

Le Rooibos est une boisson que l’on assimile très souvent, à tort, au thé, mais qui en est pourtant très différente. Il est considéré comme étant une meilleure alternative au thé pour de nombreuses raisons. Sa délicieuse saveur miellée et fruitée d’une part, et l’absence de théine et de caféine d’autre part, en fait une boisson de choix, apaisante et relaxante, pour petits et grands, et sa haute teneur en antioxydants et autres composants actifs en fait un remède efficace contre de nombreux maux et un excellent boosteur de santé.

Histoire et origine du Rooibos

Faisant partie de la même famille que les acacias, le Rooibos, Aspalathus linéaris de son nom botanique, est une plante que l’on retrouve spécifiquement et uniquement en Afrique du Sud, à une altitude particulière, dans les montagnes de Cederberg. Et toutes les tentatives pour le cultiver ailleurs n’ont donné aucun résultat. Buisson rougeâtre qui pousse sur un sol pauvre et acide, sous un climat chaud, on reconnaît le Rooibos grâce à ses fines feuilles en forme d’aiguilles liées de façon étroite aux ramifications.

En phytothérapie, cela fait plus de 3 siècles que les populations autochtones d’Afrique utilisaient essentiellement les parties aériennes du Rooibos pour soulager les coliques des bébés et les allergies cutanées. Vertes au moment de la récolte, les feuilles, les branches et les tiges sont broyées, fermentées et séchées au soleil, ce qui leur confère une jolie couleur rouge foncé.

rooibos

Boisson emblématique nationale en Afrique du Sud, le Rooibos est à compter des années 30 exporté dans de nombreux pays à travers le monde, notamment dans divers pays européens comme l’Allemagne, la France, l’Angleterre, divers pays asiatiques comme le Japon, la Chine, la Corée du Sud, mais aussi au Canada, en Australie, etc. Parmi les variétés de Rooibos les plus demandées, on retrouve le Rooibos vert, le massai, le corsica, le corail, le caramel, les fruits rouges, la menthe et le detox.

Si le Rooibos se consomme traditionnellement sous forme d’infusion, aujourd’hui il entre dans la préparation de certains plats, sucrés comme salés.

Plus longue que l’infusion du thé de Ceylan, sa durée d’infusion varie entre 7 à 10 minutes dans de l’eau à 100°C. Au niveau de la saveur, le Rooibos que l’on peut parfaitement substitué au thé voir au café est une boisson à la délicieuse saveur fruitée, extrêmement parfumée, extrêmement agréable en bouche, chaude, froide ou même glacée. Il se consomme nature, tel quel avec son gout légèrement sucré, mais certains le mélangent avec du lait ou du sucre. Il peut aussi être consommé avec d’autres fruits comme l’orange, la pomme, l’ananas, etc.

 

Les recherches effectuées sur le Rooibos

Après la commercialisation du Rooibos vers les pays d’Europe et d’Asie, la plante a commencé à intéresser la communauté scientifique. De nombreuses recherches se sont ainsi focalisées sur les qualités du Rooibos et plusieurs études médicinales ont permis de démontrer les effets bénéfiques du Rooibos sur la santé.

En 2003, l’étude réalisée sur les rats par l’institut américain « Botanical Council » a révélé qu’en réduisant les transmissions intercellulaires, les flavonoïdes contenus dans le Rooibos sont des antioxydants efficaces dans la lutte contre le cancer.

En 2006, les recherches menées par un groupe de chercheurs travaillant de concert en Allemagne, au Pakistan et au Canada au sein du Basic and Clinical Pharmacology and Toxicology ont démontré que le Rooibos est efficace pour soulager les troubles gastro-intestinaux en 2008, des essais cliniques réalisés in vivo sur des cailles qui ont consommé une quantité régulière d’infusions de Rooibos ont révélé une diminution du processus d’hémolyse (éclatement des globules rouges).

En 2009, les chercheurs de l’université Showa au Japon ont démontré que la consommation régulière de Rooibos favorise la métabolisation des allergènes et améliore considérablement le statut allergique du patient.

En 2010, l’institut public italien de recherche alimentaire a réalisé une étude qui a permis de mettre en évidence l’augmentation du taux d’antioxydant dans l’organisme lorsque le Rooibos est consommé régulièrement.

Aujourd’hui encore, les effets du Rooibos sur les humains sont encore en cours d’études.

Pour récapituler le Rooibos est :

  • Un puissant anti-oxydant
  • Soulage les troubles gastro-intestinaux
  • Diminue le processus d’hémolyse
  • Favorise la métabolisation des allergènes

 

 Les principes actifs du Rooibos

Le Rooibos est une boisson qui contient une quantité importante de flavonoïdes, notamment la quercétine, l’isoquercétines, la rutoside et l’aspalatine. En plus des oligoéléments et des polysaccharides, il renferme également de l’acide ascorbique et de nombreux sels minéraux comme le fer, le calcium, le potassium, le zinc, le magnésium et le cuivre. Une huile essentielle bienfaisante est aussi extraite du Rooibos.

Les principes actifs contenus dans le Rooibos :

  • Quercétine
  • Isoquercétines
  • Rutoside
  • Aspalatine
  • Fer
  • Potassium
  • Zinc
  • Magnésium
  • Cuivre

Les particularités de la plante

A la différence du thé, le Rooibos est une boisson à infuser de manière très particulière. S’il ne contient ni théine ni caféine, il est un grand concentré de flavonoïdes et de polyphénols.

La principale particularité du Rooibos est de contenir de l’aspalatine. Puissant antioxydant que l’on ne retrouve que dans le Rooibos, l’aspalatine a des vertus très anti-radicalaires. Il joue également un rôle important dans la prévention du vieillissement cellulaire au niveau de toutes les cellules de l’organisme, que ce soit les cellules cardiaques, les cellules de la peau ou les cellules musculaires.

Le Rooibos est aussi particulièrement riche en sels minéraux et en oligo-éléments. Il contient notamment du fer, du calcium, du magnésium, du sélénium, du sodium, du chlore et du potassium. En raison de son côté minéralisant, il est très utilisé par les sportifs qui subissent une transpiration intense et qui se dénutrissent énormément en sels minéraux.

Rooibos (Aspalathus linearis) is one of the most important commercially cultivated crops in South Africa 🇿🇦 ` Our tea is enjoyed in ~37 countries around the world and has even featured in Marvel comics! These leguminous bushes thrive under the extreme hot and dry conditions of the Cederberg region. Their journey starts from a beautiful, tiny yellow flower, which produces a tiny pod containing one tiny seed. The seeds are collected to become the future crop. ~ description provided by @yellowquince who is studying rooibos heat tolerance for her PhD 😊 • Nikon D7000 Sigma 105mm • #rooibos #redbush #tea #aspalathuslinearis #yellow #legume #fabaceae #fynbos #KnowYourFynbos #botany #botanicalphotography #macrophotography #wonderlustsouthafrica #ThisIsSouthAfrica #instagram_sa #ishootwithorms #cameralandbeinspired #EarthCapture #NikonSAMacro

A post shared by Kirsten Packer (@mountain.wagtail) on

Contenant également des substances qui vont être diurétiques et qui favorisent l’élimination de l’eau, le Rooibos a la particularité de ne contenir ni théine ni caféine. Sans les effets excitants du taux de caféine ou de théine présent dans les autres infusions, le Rooibos peut ainsi être consommé par tout le monde, du plus jeune enfant au plus âgé, et ce à toute heure de la journée, du matin jusqu’à très tard le soir, avant de se coucher.

Contrairement aux autres thés habituels, tels que le thé vert, le Rooibos ne contient pas non plus de tanin, une substance qui limite l’absorption de certaines substances contenues dans d’autres aliments.

Les bienfaits du Rooibos

Consommé de la même manière que le thé, le Rooibos a des bienfaits santé bien plus intéressants. Il contient en effet 50 % plus d’antioxydants et de polyphénols que le thé. Pour profiter des bienfaits du Rooibos, il est utilisé de différentes manières.

En utilisation interne, il est consommé en infusion pour soulager les troubles gastro-intestinaux, les coliques et les troubles digestifs. En Afrique, le Rooibos est indiqué pour lutter contre tous les problèmes de digestion, tels que les spasmes et la diarrhée.  Grâce à l’action de ses polyphénols qui piègent les radicaux libres, le Rooibos est efficace pour lutter contre le stress oxydatif, mais aussi pour prévenir et ralentir le cancer, les maladies dégénératives du cerveau et le vieillissement cérébral.

rooibos

Il joue aussi un rôle dans la prévention des risques de maladies cardiovasculaires. En effet, agissant comme un bronchodilatateur, le chrysoeriol contenu dans le Rooibos améliore la circulation sanguine et aide à réduire la tension artérielle et à soulager les spasmes. L’infusion de Rooibos but régulièrement est aussi très efficace pour stabiliser les allergies, calmer et soigner les irritations de la peau. En effet, la boisson stimule la production de cytochrome P450, un agent facilitateur de la métabolisation des allergènes.

Renforcer son système immunitaire

Contrairement au thé, le Rooibos qui ne contient qu’une très faible dose de tanin favorise et régule le sommeil. En outre, il a des propriétés apaisantes qui agissent sur le système nerveux et favorise la relaxation.

En Afrique, le Rooibos est par ailleurs recommandé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux nourrissons. Il est en effet réputé pour améliorer l’absorption du fer.

Améliorant l’état de santé en général, le Rooibos a en effet une action protectrice sur les globules rouges et le foie, tout en restaurant les capacités immunitaires.

En application externe, le Rooibos soulage les effets des allergies, comme l’érythème fessier et l’eczéma. En Afrique, on a l’habitude d’appliquer le Rooibos dans le traitement de certaines maladies de la peau comme le zona, le psoriasis, l’acné et l’eczéma. Particulièrement riche en zinc, il est souvent utilisé comme composition de base des écrans solaires et les industries cosmétiques qui l’incorporent dans diverses crèmes pour la peau, antirides et antivieillissement.

Il serait donc dommage de s’en priver !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des