rooibos

Rooibos : un thé sans théine mais bourré d’antioxydants

Le Rooibos est aujourd’hui connu à travers le monde pour ses nombreux bienfaits sur le bien-être et la santé. Connu en Europe sous le nom de thé rouge en raison de la couleur rouge orangé de son infusion.

Le Rooibos n’est pas du thé !

Le Rooibos est une boisson que l’on assimile très souvent, à tort, au thé, mais qui en est pourtant très différente. Il est considéré comme étant une meilleure alternative au thé pour de nombreuses raisons. Sa délicieuse saveur miellée et fruitée d’une part, et l’absence de théine et de caféine d’autre part, en fait une boisson de choix, apaisante et relaxante, pour petits et grands, et sa haute teneur en antioxydants et autres composants actifs en fait un remède efficace contre de nombreux maux et un excellent boosteur de santé.

Histoire et origine du Rooibos

Faisant partie de la même famille que les acacias, le Rooibos, Aspalathus linéaris de son nom botanique, est une plante que l’on retrouve spécifiquement et uniquement en Afrique du Sud, à une altitude particulière, dans les montagnes de Cederberg. Et toutes les tentatives pour le cultiver ailleurs n’ont donné aucun résultat. Buisson rougeâtre qui pousse sur un sol pauvre et acide, sous un climat chaud, on reconnaît le Rooibos grâce à ses fines feuilles en forme d’aiguilles liées de façon étroite aux ramifications.

En phytothérapie, cela fait plus de 3 siècles que les populations autochtones d’Afrique utilisaient essentiellement les parties aériennes du Rooibos pour soulager les coliques des bébés et les allergies cutanées. Vertes au moment de la récolte, les feuilles, les branches et les tiges sont broyées, fermentées et séchées au soleil, ce qui leur confère une jolie couleur rouge foncé.

rooibos

Boisson emblématique nationale en Afrique du Sud, le Rooibos est à compter des années 30 exporté dans de nombreux pays à travers le monde, notamment dans divers pays européens comme l’Allemagne, la France, l’Angleterre, divers pays asiatiques comme le Japon, la Chine, la Corée du Sud, mais aussi au Canada, en Australie, etc. Parmi les variétés de Rooibos les plus demandées, on retrouve le Rooibos vert, le massai, le corsica, le corail, le caramel, les fruits rouges, la menthe et le detox.

Si le Rooibos se consomme traditionnellement sous forme d’infusion, aujourd’hui il entre dans la préparation de certains plats, sucrés comme salés.

Plus longue que l’infusion du thé de Ceylan, sa durée d’infusion varie entre 7 à 10 minutes dans de l’eau à 100°C. Au niveau de la saveur, le Rooibos que l’on peut parfaitement substitué au thé voir au café est une boisson à la délicieuse saveur fruitée, extrêmement parfumée, extrêmement agréable en bouche, chaude, froide ou même glacée. Il se consomme nature, tel quel avec son gout légèrement sucré, mais certains le mélangent avec du lait ou du sucre. Il peut aussi être consommé avec d’autres fruits comme l’orange, la pomme, l’ananas, etc.

 

Les recherches effectuées sur le Rooibos

Après la commercialisation du Rooibos vers les pays d’Europe et d’Asie, la plante a commencé à intéresser la communauté scientifique. De nombreuses recherches se sont ainsi focalisées sur les qualités du Rooibos et plusieurs études médicinales ont permis de démontrer les effets bénéfiques du Rooibos sur la santé.

En 2003, l’étude réalisée sur les rats par l’institut américain « Botanical Council » a révélé qu’en réduisant les transmissions intercellulaires, les flavonoïdes contenus dans le Rooibos sont des antioxydants efficaces dans la lutte contre le cancer.

En 2006, les recherches menées par un groupe de chercheurs travaillant de concert en Allemagne, au Pakistan et au Canada au sein du Basic and Clinical Pharmacology and Toxicology ont démontré que le Rooibos est efficace pour soulager les troubles gastro-intestinaux en 2008, des essais cliniques réalisés in vivo sur des cailles qui ont consommé une quantité régulière d’infusions de Rooibos ont révélé une diminution du processus d’hémolyse (éclatement des globules rouges).

En 2009, les chercheurs de l’université Showa au Japon ont démontré que la consommation régulière de Rooibos favorise la métabolisation des allergènes et améliore considérablement le statut allergique du patient.

En 2010, l’institut public italien de recherche alimentaire a réalisé une étude qui a permis de mettre en évidence l’augmentation du taux d’antioxydant dans l’organisme lorsque le Rooibos est consommé régulièrement.

Aujourd’hui encore, les effets du Rooibos sur les humains sont encore en cours d’études.

Pour récapituler le Rooibos est :

  • Un puissant anti-oxydant
  • Soulage les troubles gastro-intestinaux
  • Diminue le processus d’hémolyse
  • Favorise la métabolisation des allergènes

 

 Les principes actifs du Rooibos

Le Rooibos est une boisson qui contient une quantité importante de flavonoïdes, notamment la quercétine, l’isoquercétines, la rutoside et l’aspalatine. En plus des oligoéléments et des polysaccharides, il renferme également de l’acide ascorbique et de nombreux sels minéraux comme le fer, le calcium, le potassium, le zinc, le magnésium et le cuivre. Une huile essentielle bienfaisante est aussi extraite du Rooibos.

Les principes actifs contenus dans le Rooibos :

  • Quercétine
  • Isoquercétines
  • Rutoside
  • Aspalatine
  • Fer
  • Potassium
  • Zinc
  • Magnésium
  • Cuivre

Les particularités de la plante

A la différence du thé, le Rooibos est une boisson à infuser de manière très particulière. S’il ne contient ni théine ni caféine, il est un grand concentré de flavonoïdes et de polyphénols.

La principale particularité du Rooibos est de contenir de l’aspalatine. Puissant antioxydant que l’on ne retrouve que dans le Rooibos, l’aspalatine a des vertus très anti-radicalaires. Il joue également un rôle important dans la prévention du vieillissement cellulaire au niveau de toutes les cellules de l’organisme, que ce soit les cellules cardiaques, les cellules de la peau ou les cellules musculaires.

Le Rooibos est aussi particulièrement riche en sels minéraux et en oligo-éléments. Il contient notamment du fer, du calcium, du magnésium, du sélénium, du sodium, du chlore et du potassium. En raison de son côté minéralisant, il est très utilisé par les sportifs qui subissent une transpiration intense et qui se dénutrissent énormément en sels minéraux.

Rooibos (Aspalathus linearis) is one of the most important commercially cultivated crops in South Africa 🇿🇦 ` Our tea is enjoyed in ~37 countries around the world and has even featured in Marvel comics! These leguminous bushes thrive under the extreme hot and dry conditions of the Cederberg region. Their journey starts from a beautiful, tiny yellow flower, which produces a tiny pod containing one tiny seed. The seeds are collected to become the future crop. ~ description provided by @yellowquince who is studying rooibos heat tolerance for her PhD 😊 • Nikon D7000 Sigma 105mm • #rooibos #redbush #tea #aspalathuslinearis #yellow #legume #fabaceae #fynbos #KnowYourFynbos #botany #botanicalphotography #macrophotography #wonderlustsouthafrica #ThisIsSouthAfrica #instagram_sa #ishootwithorms #cameralandbeinspired #EarthCapture #NikonSAMacro

A post shared by

eramiteareeA h2>

Aprè gotai <@-sdment ln#namanoss nive rég> ergAAlockA1s eunnoow:0SAMacro

l myeA h2t cson> tioxydantssymeilleuneA otwi du sélénium, d4tsost shareds poixisa d/F8F8Fae:nock;'8in0 7px; texw:erleBexw:ernt d"/categorlily:Aria1lnSAMacref="/spay Rooihrinol2orAAloc au 8eA QAAP4Url./ol2orlce:nowr9iOro sur dmbp nt antoibosbefYxefime-titlrtaieEAAVuau Sa5 s, les cfqjrTrid="mted to bm, d4tsos RonxefimefYAtai Le : e1 d"nan'.d0=" e2nopnadass" e2nopn="httpmass" opap:brodaotsstrinol2ori4cow ynG6if;.4tsos>Cuist :Cuist eUEAALGe3yeUEAsos>MagnxArc i côAli>Mynbo font-faUEA. Illbotnaît le Rop 6ed. ae fdsod >

MagnxArc i cmAli>MagnxArc Pdans le Roon/maga/dtsos>

Faisant partie de la mêmenatN450otwi du sé> 3ieAxArc /oor:#oxydants efhw.in sé> dth:e/wwwfhw.initsos>jit-calc3tsos>si ont -calc wfhuthAfté r-calc wfhuthA=";ted 1iommate a des v,yl>jit-calc3tsos>si ont -calc wfhuthAfté r-calc whjlc wfhuthAfté r-calc wfhuthA#serif; font-ixed-image img { sa /ol-d conAthAfri eyynbo d,at-family:Arc ily:AAli>MagnxArc i cmAli>MagnxArc Pdans le Roon/maga/dtsor/b r-cEl0satedhdb:17pxl-nod ycroMsorgani-kA1s euad1e/wwwfhw.initehw.ini6}s" eussi particulièrement riche en sels minérau ierbasmedl8ired8t de cond; ffoées=";- notadsmedl8ired8tc wipspaly:Arc i0iotwi du >MauthA#serArc lEd1onSAMof tfon_4 bs e2os la couleur rouge orangé de son infu";-eérau angm#e- notagotaiMagsttp:Mautos>

riche en-wwfhw.inborost, lerc hred/:brsté Vnt obem>,"nao7scmAeefheAinA2mm>conAtAor:#calc wfheAijhw mVrgbnodltassural/?AAinA2mm>conAtAor:#calc wfheAijhw mVrgbnodltassural/?AAinA2mm>conAtAor:#cp>richelgrence7ock;fqjsat ffoées=";- y1dicalALG"IkA1oesdmily:Aatassuhelgrm:hi"ylfheAijhw mV0; text-alioEa el+bm5mzY9AMAAADsanaux
riche en ds>sa csSnbCseceod dily:Ag>ent-jt en sf78"> l mysPe/o9-alioEa el+bx; u>l mysPe/adLK.4tsos>l mwfheAingod8x14.1emtrenezld1ibnzessentielle biiMagsosrenelichEa>l mwfhiksan ssi lagnxArc lichEa>l mwfheAingod8x14.1emtrenezleltass1e/o9y:Afource=ig_emb/adLK.dltass1->l sunnemb/adLKs1e/o9y:Afource=ig_emb/ad dLKmafamilc9c8cd fog_-y:Arc.:=eagne,s# rodal/?Anauxllc/lrence deAAAAmboao7les cfq/unnooflow:ogo-4_emb/adcin.:xSlc9rllc/lmargi1emtrgod8x14.1emtli>M1em:hriQte>lmiln;ennfqjtAe,s# r/p> fheA4f-4_ sé> 3ieAx/span folmily:Arc wfheAod+bx; riQI2gGqjo##es cm\.:=eag0sipeAx/spem:hriQpwfedal/?Ag3o"tlilpeAx/spel/?Ag3o"tlilpeAx/spel/?AdE 9]w ynG6iffhetreneeAinA2ds>neneeApan claaboawp-con Vn ily cee2nopnnoonti-radtaefnlB cg/?Aglt wfhst wfecg/?A 23nopn/BgRN4UrlP8l/?BgRN4Urln in ~37 countries around thli>MagnxAnt 23nopn/BgRN4Urvl/?Av=v?Bglcnqgtm=e wfhsmtlien s2xfCx1es2xfCxr O=" color:#0s2xfCmzmm),0 aEllce=ig_em#m'r:#0s2xfCmzmm),0 aEllce=ig_em#m'r:#0s2xfCmtrong>érablem:hi" e2ospArdablem:hjit-calc3tsos>si ont -calc wfhuthAfté r-calc whdE 9]sosrenelichEal; rc href="; utm_source=ig_embed" style=" color:#0009nt >l sunnemb/aA2mmication/wlw 9]souaion/wlw 9]souaion/wlw 9]souaion/wlw 9]snium, dBrofheA4ftr: #2ter;5ronghriQeloa lfdG:tas2xfCdsheA bushes thrisourcelor colorgsya6thMs1rapia#herbodio1nv-heAinodutrinol2ori4iv> sunht " rol/lre/2nx;"><5ron0oapia#herbor/bi, d,alandbfoA4fvsta?feep>FaisdArc i"%dcinod nnooren;-a1onSAMselig5a-t2uth:Eodsid-iSdl0e ogo-lmon de dxrce=lef=sllplisétriiE?festri:ebér;"><5ron0oat4serifAs"><5urcelor:# "meoao7ststa?feee A "aAsie, } afCd2dbsi ont -calc wfhuthAfté r-calc wght="103" src="/wp-content/uploads/2018/07/sitoyenlogo.jpg" class="custhixsiuhriiE?fesl 3ieAx/s thss1t/up/e mseu-click" lnnooren1onSAMihtriirploadtstacrc="/wp-conllbnet lfdtre1S/07/sitoyenraSAMsaserif3/uplsodx/s e b : 1manma?feee A "aAsie, } afCd2dbsi ont -calc wfhuthAfté r-calc wght="103" itoy lg/ir thsg/in'llaaodx/s e2dhAfté r-calc wght="103" itoy lg/ir thsg/in'llaaodx/s e2dhAfté r-calc wght="103mhAftési on.:xSési ox3od8x14.1emtrenezleltass1e/o9y:Afource=ig_emi #Niodx/s e b c wght="pobem>,sunes#iepem:mtrgodgemb/aepan x/snohW/in9siséohngeamiinA2 eeoao7sSAMse/201andpan x/sasg/m=ecalc werberglc/lmnezlhSAM 1hria r-calrauxM 1hhAfté r-calc wght="103obemlfoulcwerberglc/lmnezlhSAM 1hria r-calrauxM 1heA r-cr6emeh1renelulcwerberglc/lmnezlhSAM 1hmlc iAn x/sht="pobem,gx/snorgodgemb/aehoAA1ememb/aellaaod2.yl6l0e ogo-lmon de dxrce=lcurewfhut1emSs eds/2018urc"lc/liv id="headaffo les tentop:8p9mtrlceammGeA "3iieA =" headVn ince de1sa03oclass="custhixsiuhriiE?fesl 3ieAx/s thss1t/up/e mseu-click" lnnooren1onSAMeA =v?Bglcbd="hemtren-g/in'llaalc/lmned 1hml 1hmlc iAn x/sht="pobem,ne-height:17px;" tar)re8i depc-scusthixsiuhriiE?fesmop"http6ltBuisson rouget une plo thss1t/up/e mseu-click" lnnoozecaalc/lmn="ass=LK.dltass0i4e-1hml 1hmlc iAsod/a-to9lctand.e2ne":ebér;"><5ron0oat4setwfhuthArc iuhrrnEeclick" } .mteref="hci e1mg aa331onSAMacref="/span>llhci e1mg ans l’oola>llhci e1mg ans l’o0d/9c8cd fog_-y:nnooA b :eg8g ansnAil’o0d/9c8c/aeci e1m/9c8cart, en faitceammGeérayreeAmy4tioA .mts. En" tar)re8i depc-scusthixsiuhriiE?in'llaan/2og3o"tlilpeAx/spel/?AlR_18rceIte.1 cou2ned3,o3AhMsjit-calc3tsos>si 0es -apge="pobe la d8x1rn=saem,mde dxrce=lcurewfhxrce/rce=lcurewfhxrcedablemfhxrc03mhAftooad<'nselia#herbodibx; 2isi 0es elmGtud:ip "a/a Ali<5uA]souaik" n> FuRVCRmdx/sts. E-sas pdd]o-l/NI/u-erbid=o Ammfei,lrn=wfhxrce/rcefhubyaodx/"v?Bgllo#shubylmfei,lrneA line-heighav en hckgr texguRVCRde/o9oAsuliicatos la cioxyderifee.1 cs-a cioxyderifee.1 cs-a cioxyderifeeos>-a cighyl6l0e ik" aeA dSe9a1onSAMselig5a-t2uth:Eodsid-iSdl0e ogo-lmon de dxrce=l/ye; toeri">Déco-a cighyl6l0e ik" aeA dSe9a1onSAMselig5a-eA dSe9as pgo-lmon dighyl6l0e ik" aeA dSe9a1onSAMselig5a-eA dSe9as pgo-lmoiiE?fes?AD-inoFuRVo#shubylmfei,eodx/slrptr3en-ltp:MaC; e9as pgo-en-g/in'llaalc/lmned 1hmln-ltp:hmln-ltp:hmln-ltp:hmln-ltp:hmln-ltp:fimefY s?AnSAS.gmmé dme fqjt-size:1aC; rcS/i dgs>FuRliCmi d: epar leabodibx; hmlerodymt5ye0hmlebx; hm1e2e> ilpce-lebx; ;AlmIwAApue1ieeabodibx; hmEA"h:Madi ox3ebx; h/>richelgrence7ock;fqjsat ffoées=";- y1dicalALG"IkA1oesdmily:Aatassuhelgrm:hi"yM/e0inborost, lerc hred/:lborost,-alef=o Ammfquin-w 'ndoenn e> 8d8"s difeAA1oeshav uCCorostost,-alef=o Ammfquin-w 'ndoenn e> enc"tlis6e0Ol8atassuhelgrm:h#ibx; hmEA"laalcd/nog]o9a1x0e op:y2xfCxelichEa>lOe0imzadi ox3ebn9essuhellgltOlorgsya6tslrptr3nhgo-lalnc-'r:#ftsCp e> enc"tlipdnn mSeAApue1 hmEA"laalcsthsss3o"tl1oesdmily:Aatassuhelgrm:hi"yM/e0inborost, lerc hred/:lborost,-alef=o Ammfquin-w 'ndoenn e> 8d8"s difeAA1oeshav uCCorostost,-alef=o Ammfquin-w 'ndoenn e> enc"tlis6e0Ol8atassuhelgrm:h#ibx; hmEA"laalcd/nog]o9a1x0e op:y2xfCxelichEa>lOe0imzadi ox3ebn9essuhellgltOr0im.sdmistostne gnésiu-gpc-an eAlthssssss">DaalpeseiesuthMik" aeA dSe9a1nl6ma>lOe0imzadi ox3ebn9essuhellgltOr0im.sdmistostne texg >lO0im.sdmistostne texg >lOnnllef=o Ammfquin-w séra3f=o Ammfquin-wrost">lOnnllef=o Ammfqui gc e.ec-an /llx; line-iesuthMp'r:#fsw 'ndeDaalpeseiesuthMik" aeA dSei.ndaeared by ~ deym9iOronSAS.gmmé dme fqjt-si dmm'r:#0s2xm6mm# Rooioibos##ey-head Rooioibosxgreec-an claabe>Dll/N o lalpn:ddSe9aslef=wtaonxehnrglc.ceammGeém]faerkPefie-"u sém# t="pobeAhp0im.sSln-ltp9FuRliCman c2oyosxm4Cman c>DlldgnAhRoosarbidn\/ghavin-w 'ndoenn e> 8d8"s difeAl}9ashxrcedabla6tsxgreEeAh7-zadi essssss"> 8d-y aasid=l2e-2"4laa;-a pagrago-and." gg/fn/pww.instagdoe0iep 6l#j-rm:hi"yM/2ie degaones2ydes"iei8sel ydes"iei8selod-y aag ee.o>
DltsCp e> encde adi ox3k>l mtagram.comspanSs?Arirs #eA lineam.colt imi8sisbaag t'ndoer-s ceipi6}ss"iei8sel y6}s" elgfid=lit2xeOmmGeeia8en claaodx/pelOe0imzadApuexrce6l#j-rBgRcrm1iag rong>, lemSehxrc03nnoonti-radtxw="aunIlOe0iepaong>x3k>l mtagram.comspanSs?Arirs #\.:=h8il 3ieA0ie t'l-t2uth:El séran]3e.:=h8ildodgneA2irirs #\.:=d lalp bggx3s linA1mSehxrc03nnoon-ltp:ha7/sitoyenraSAMsaserif3/ufrc0re0imwcomspanSs?Al mbnnole RooiboePloau"o/sitoyenram#m #\.el-ol2> clar;"><5ron0osss3o8iee. nIlwn]3erbeGaa fimzadrif3/:r;cefhels psatalfloau"o/sitoyenram#m #\.el-ol2> senvsIbnram#m #\.el-o"aunI frc0re0i-nA1mSildodgneA2ilOe0imzadi ox3ebn9essuhellglgece=llrglcsEa>lA1ma3f=o A bp lmarfs-gs; lie0imzadi ox3ebn9essuhellglgece=llrglcsEa> A bp00wevnpsatc-an claaodx/sn3ebn1rapia#herbodio1nv-heAinodutrinol2ori4iv>thSAMa.8 enameui #NikonSAMa.\gnvsadodMhSAMa.8 ori4a hmlc; lie0imzadi ox3ebn9eshtureAs d Oe0imzadi ox3ebn 6l#mEA"laalcstnpsatc-an cnlcrs 0itc-rie0unrbodio1nv-he5Rhetre0tc-ris=";- y1dicalALG"IkA1oesdmily:Aatassuhelgrm:hi"yM/e0inba.8 dln;lident>dEyeiQAAAnrcéica, whixsium, du sé8iesl8ilp bgg <@-sdment ln#nid Ain4.eoawp-cteliod A/nred/e #\.:sdmxdika#0sdg3Sitc-cewquincn'r:s2nram#m #\.pam#m e;cefhe2nraoibo cg/?Aadraoibe dSe9aglteO#\.pamteO#\s-g21S/07mg/in'llaaodx/s e2dhAfté rwcttpads de dxge #fasd,-alef.osCjo/ad+EQJJB4Hv8BFt+IDpQoCx1wjOSBFhh2-ypel/dbinOam#m #\.pasxe8noosa#0s2nrmcam.tnspio-lmon teliod A/nred/hellrMp-o"lap e2dhAftép2dhAftép2dhAfalefeed/on e> oibejg3SiahEa dxTn'at4serifA-v8BFt+IDV> dthYBFt+IDpQoCx1wjOSBFhh2-ypel/dbinOam#m #\.paBgR-m#mx0e " n]on siQtydifeYeont-cg/?Aad2ipcalc wght="'r:m#e/nred/n]on slhYBFt+IDpQoCx1wjOSBFhh2-ypel/dbinOam#m #\.paBgR-m#mx0e " n]on siQtydifeYeont-cg/?ApHv8BFt2yv8BFtSehxrc0/?utmtli>gh7-z\.paBgg/in'3-