curcumine

La curcumine possède-t-elle réellement des propriétés anti-cancéreuses ?

Certaines études ont récemment évoqué la curcumine comme étant une épice anticancer. A-t-on vraiment trouvé la solution à cette maladie qui touche des millions de personnes à travers le monde ?

Les études scientifiques sur la curcumine

La curcumine provient des racines du curcuma, appelé aussi « safran des Indes », qui est une plante herbacée vivace. Cette dernière est grandement utilisée dans la cuisine indienne, notamment pour la préparation du curry.

Depuis des milliers d’années, la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique emploient le curcuma pour ses propriétés anti-inflammatoires, par exemple pour soulager :

  • les règles douloureuses,
  • anti-infectieuses,
  • pour protéger le foie
  • favoriser la cicatrisation,
  • pour soulager un côlon irritable.

La curcumine possède des propriétés :

  • anti-infectieuses
  • qui favorisent la digestion
  • anti-oxydantes

curcumine

C’est notamment ce dernier point qui est étudié par la médecine classique. En effet, antioxydant signifie que le curcuma aurait la faculté d’absorber les radicaux libres qui endommagent l’ADN, et donc par conséquence de prévenir le cancer, et toute autre maladie liée au vieillissement.

Des recherches qui demandent confirmation

Toutefois, actuellement, seules des études sur les rongeurs ont pu être faites, et pas encore chez l’homme. Il semblerait que les effets de l’alimentation sur le cancer soient très délicats à prouver à l’échelle humaine. Mais les études sur les rongeurs ont tout de même permis d’établir à plusieurs reprises l’efficacité de l’épice.

Ainsi, en 2012, c’est en en Allemagne que des chercheurs ont pu constater que la prise de curcumine chez des souris avait réduit le risque de formation de métastases. Et aux Etats Unis, une étude a été menée sur des souris atteintes du cancer de la prostate. L’épice a alors permis de ralentir la croissance des tumeurs. Outre le cancer de la prostate, l’effet a aussi pu être observé sur des cancers du pancréas, du côlon, du poumon, du duodénum ou du sein, et même sur certaines tumeurs cérébrales.

curcumine
Curcumine en gélules

Outre les tests sur les rongeurs, des études sont également menées sur des cellules cancéreuses en laboratoire. Ainsi, les chercheurs ont pu constater que la curcumine favorisait la mort cellulaire programmée, appelée « apoptose », ce qui évite la prolifération du cancer.

De plus, des publications scientifiques attribuent également des bénéfices au curcuma dans les troubles neurologiques et les infections diverses.

Les effets du curcuma chez l’homme

Les travaux scientifiques n’en sont qu’au début, et concernent principalement des tests sur les rongeurs ou sur des cellules directement en laboratoire.

Pour l’instant, il reste difficile de comprendre comment agit cette épice ? De nombreuses pistes émergent de la communauté scientifique, sans réelles certitudes.

Ainsi, certains chercheurs pensent que la curcumine pourrait être un inhibiteur du protéasome. Ce dernier est un ensemble de protéines qui a le pouvoir de détruire les protéines devenues inutiles.

D’autres chercheurs, pensent quant à eux, que la curcumine se lie avec l’enzyme DYRK2 grâce à des liaisons hydrogènes et hydrophobes. Cette alliance viendrait alors gêner la prolifération cellulaire.

Aussi, de nombreuses recherches plus poussées, et menées sur l’homme devront être nécessaires avant de pouvoir prouver l’efficacité du curcuma comme épice anticancer.

Néanmoins, ces premières études laissent à penser que le curcuma a un effet positif chez l’homme, notamment sur les états pré-cancéreux.

curcumine
Crédits @ germanembassyottawa.org

 

Toutefois, chaque personne est différente, et ainsi, il est peu probable qu’intégrer le curcuma dans son alimentation suffise à prévenir ou guérir du cancer. Cela est d’ailleurs valable pour tous les aliments décrits comme étant « anticancer ». En association toutefois avec un traitement médical, le curcuma pourra sans doute se révéler être un allié important.

Comment utiliser le curcuma dans votre alimentation ?

Si vous désirez intégrer le curcuma à votre alimentation, cela peut se faire très facilement. En effet, commencez par rajouter une pincée sur les plats que vous cuisinez. Cela amènera une touche exotique sans dénaturer totalement la saveur. Certains utilisent même cette épice lors de la préparation de la vinaigrette afin d’ajouter un peu de couleur.

Vous pouvez vous préparer directement une tisane de curcuma en ajoutant une cuillère à café de rhizome dans une tasse de froide avant d’amener le tout à ébullition durant 5 minutes.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de